coupe du vieux monde Index du Forum

coupe du vieux monde
Ce forum permet de suivre l'actualité de la Coupe Du Vieux Monde.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gobelins de la Nuit & Comtes Vampires VS Hommes-Lézards et Hauts-Elfe (4000 points)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    coupe du vieux monde Index du Forum -> Warhammer Battle -> Rapports de Bataille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
El Doce
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 690
Localisation: OSVIL

MessagePosté le: Jeu 16 Avr - 16:44 (2015)    Sujet du message: Gobelins de la Nuit & Comtes Vampires VS Hommes-Lézards et Hauts-Elfe (4000 points) Répondre en citant

Aujourd'hui une bataille assez spéciale puisque effectuée en deux temps. Tout d'abord nous avons joué un combat entre les Hauts-Elfes (2250 pts) contre des Gobelins (1750 points) ou le but pour les elfes était de traverser au plus vite les lignes peaux-vertes pour rejoindre la deuxième bataille entre les Comtes Vampires (3880 pts) et les Hommes-Lézards (2600 pts) + une baliste et un objet de sort du feu contenu dans le sceau protecteur. Pour cette seconde bataille les morts-vivants doivent détruire le sceau protecteur au centre sans perdre Watain (Roi Revenant, Maitre du feu). Si c'est l'inverse qui se produit c'est une victoire majeure pour les HL. Si les deux éléments sont encore debouts à la fin de la partie ou si les deux éléments sont détruits, on comptera les points pour établir la victoire mineure. Pour les CV:
- Détruire le sceau protecteur (5pts)
- Tuer le Grand Slaan (4 pts)
- Détruire la baliste HL (3 points)
- Abattre le chef Saurus (2 points)
- Tuer le chef skink (1 points)
Pour le HL c'est presque pareil:
- Détruire Watain (5 points)
- Abattre Elza (4 points)
- Tuer le général (3 points)
- Tuer Algucar Heron (2 points)
- Niquer une tranche de 500 points d'armée (2 pts à chaque fois)
Pour situer globalement des deux champs de bataille, je vous laisse le schéma ci-dessous. En sachant que le décalage entre les parties est de 2 tours (donc si le joueur HE veut arriver tour 1 sur l'autre table, il doit sortir de la première au tour 3). Pour des raisons de clarté, tout sera géré comme si il s'agisait d'une seule partie.





Un peu de fluff maintenant?

Gregor attendait patiemment dans sa tente de campagne, avec un conseil de guerre dont seul était absent le nécromancien Algucar Heron. Lorsqu'il apparut dans l'embrasure de l'entrée, le vampire Von Carstein se contenta de poser le regard sur lui et d'attendre que le magicien décharné lui fasse son rapport.
"Rien à faire monseigneur, les gobelins refusent de s'approcher des ruines car ils prétendent que leur dieu les a mis en garde".
Le nécromancien attendit vainement une réaction de la part de son maitre qui ne bougea pourtant pas d'un iota, ce qui força Algucar à poursuivre son monologue.
"Les forces Hommes-Lézards sont toutefois bien inferieures à notre propre armée, mais ce rapport de force pourrait changer avec l'ost Hauts-Elfe qui approche".
Toujours aucune réaction chez Gregor Von Carstien et Algucar commençait à ressentir un frisson dans son coup, une sensation qu'il ne pensait pas redécouvrir depuis qu'il avait fait le pas de trop vers la non-vie.
"Quels sont vos ordres mon seigneur?" demanda presque craintivement le sorcier.
Le silence dura encore quelques secondes avant que Gregor Von Carstein le brise de sa voix à la fois puissante et suave.
"Vous allez envoyer ces lutins verts répugnants à la rencontre des elfes, afin de ralentir leur avancée. Nous allons marcher vers le temple des guerriers reptiliens. Si nous frappons vite et fort cela devrait être une formalité."
Dans un ballet séculaire dont Gregor connaissait chaque pas, ses seconds prirent congé avec force déférence. La seule nouveauté c'était Watain dont le vampire jurerait avoir senti un sourire sardonique se dessiner sur le crâne antique en dépit de l'impossibilité physique de la chose.



Partie 1
La percée à travers la jungle
Le prince Astaroth avait été envoyé par Iscallyon à la rescousse des Hommes-Lézards en grande difficulté face à la menace des Comtes Vampires. Le maitre du savoir Haut-Elfe avait bien insisté sur le danger qui pesait sur le Vieux Monde si les maitres de la non-vie parvenaient à leur fin. Toutefois Astaroth ne pouvait s'empêcher de penser que les instances dirigeantes d'Ulthuan essayait d'une manière ou d'une autre  de l'éloigner de l'île elfe ou son ambition politique faisait de l'ombre à certains.
Lorsque ses patrouilleurs revinrent en indiquant que ce n'était pas des Vampires mais des gobelins qui approchaient, ses soupçons lui paraissaient justifiés. L'envoyer à des milliers de kilomètres pour affronter de vulgaires nabots encapuchonnées était forcément un tour pendanble qui lui avait joué un adversaire politique d'Ulthuan. Avec un soupir vexé, Astaroth donna ses ordres et mit en branle son armée.

Déploiement:



TOUR 1

Astaroth avait observé de loin les patrouilleurs ellyriens partir en avant garde. Il mit ensuite toute son armée en branle vers la masse grouillante qui lui faisait face. Dans l'attente des corps à corps ce fut d'abord un combat ésotérique qui débuta entre les magiciens de chaque camp, mais les magicens HAuts-Elfes furent promptement contrés par la puissance de Gork (ou Mork). Le tir ne fut pas beaucoup plus concluant.





Les Gobelins avaient sans doute trop envie d'en découdre et cédèrent à l'animosité, les archers sur la ruine et les lanciers protégeant le Chaman se balançerent des cailloux et autres objets pointus ce qui priva les nabots d'une phase de magie. Toutefois le tir allait rattraper cette perte puisque 4 patrouilleurs éllyriens furent pulvérisés par la catapulte à plongeur squig de la mort. Les autres archers provoquèrent la mort de quelques archers et maitre des épées et une des balistes endommagea gravement le cotre de Lothern.



TOUR 2
Les Gardes maritimes chargèrent les chevaucheurs de squig qui longeaient l'étang. Le patrouilleur ellyrien survivant se jeta sur la baliste qui lui faisait face mais il fut accueilli par des fanatiques qui le réduirent en bouillie. C'est cette action qui fit réaliser à Astaroth son erreur: si il partait à l'assaut des gobelins trop vite, les fanatiques allaient prélever un lourd tribut dans les rangs asur. Le prince recula donc pour éviter toute mauvaise surprise pendant que le reste de l'armée continuait à avancer.



Le mage de la lumière envoya d'ailleurs un fanatique rejoindre Gork et Mork (ou l'inverse) alors que les tirs ne donnèrent absolument rien.
Les choses se passaient assez mal pour les asurs puisque les gardes maritimes perdirent assez largement le combat face aux chevaucheurs de squig et en dépit de leur indomptabilité ils prirent la fuite mais les terribles chevaliers gobelins les rattrapèrent!



Encore plus excité par ce début de combat idéal les gobelins cédèrent à nouveau à l'animosité ce qui allait à nouveau les priver de phases de magie en plus de lancer un festival de lâcher de fanatiques et surtout de morts par pellétés: les lanciers se dirigeant vers les archers qui prirent la fuite dans le marais. Les lanciers gobs s'arrêtèrent sur deux encapuchonnés fous qui pulvérisèrent 14 des leurs!
Les chevaucheurs de squigs continuèrent leur raid meutrier et piègèrent cette fois ci le cotre de lothern. Pendant que le troupeau de squig impacta de flanc les lanciers elfes!



Dans le même temps les tirs peaux-vertes prélevèrent un modeste tribut.
Les corps à corps furent à nouveau à l'avantage des gobelins puisque le cotre déjà endommagé par unebaliste se brisa sous les dents des sauvages squig. Le troupeeau de squig suivit l'exemple et tua un grand nombre de lanciers qui prirent la fuite.

Pendant ce temps les Hommes-Lézards faisaient face aux troupes de Gregor Von Carstein. Les troupes de la non-vie étaient trop nombreuses pour les modestes ressources de Carchiaxitlan. Le Grand Slaan sentait la présence des elfes toute proche, mais ils allaient devoir se dépêcher, ou jamais les sbires de Watain ne pourraient être arrétés!





TOUR 3

Les elfes étaient en très mauvaise posture et Astaroth ne pouvait que constater ou l'avait mené sa suffisance. Il fallait passer à l'offensive maintenant: les maitres des épées sur le fnac droit partirent sur les archers, pendant que de l'autre coté le char de Chrace impacta le géant et que les Lions Blanc s'occupèrent du troupeau de squig.





Le mage de la lumière renforça la vitesse des maitres des épées afin qu'ils puissent attaquer avec une ferveur décuplée (+1A). Et comme les tirs étaient toujours inneficaces cela n'alait sans doute pas être de trop.
Les combats en eux même furent cette fois ci à l'avantage des asurs même si le résultat fut à chaque fois décevant: le char blessa gravement le géant mais celui ci ne fuit pas, les maitres des épées pulvérisèrent les archers gobelins mais leur élan fut trop court pour les faire sortir de la table, les mettant à la merci d'une baliste, les lions blanc vanquirent le troupe de squig qui dévora les bucherons elfes en s'enfuyant dans tous les sens!
Bref le choses ne s'arrangeaient pas forcément pour les elfes et cela n'allait pas s'arranger avec la charge de Morvoné et ses sbires sur les archers elfes empétrés dans le marais. En revanche les terribles chevaucheurs de squig ratèrent l'autre unité d'archers qui se retrouva à fuir vers les lignes gobelines.



Après deux phases de magies absentes, le chaman gobelin n'eut pas l'occasion de faire parler la poudre puisque les vents de magies manquèrent singulièrement de souffle.
Ce fut donc encore le tir qui permit aux gobelins de faucher de l'elfe à foison: la catapulte à plongeur de la mort écrabouilla 6 maitre des épées pendant que les archers gobelins tuèrent la plupart de leurs vis à vis qui avaient fait l'erreur de fuir vers eux! La baliste profita du flanc offert des maitres des épées  pour embrocher quelques guerriers d'élite, ne restait que l'état major et le mage de la lumière.

A quelques centaines de mètres de là c'était le début des hostilités entre les Hommes-Lézards et les Morts-Vivants.

Gregor Von Carstein lança son armée en avant, son objetcif en tête et en plein coeur des lignes adverses: le sceau protecteur qui retenait prisonnier le pouvoir de Watain.





Les vents de magie soufflèrent sur le champ de bataille mais pas suffisement pour passer au delà des défenses esotérique du grand slaan.
Les hommes-lézards été prêts à en découdre, même si la venue des elfes serait prépondérante dans cette bataille. Tchuk le chef skink sur téradon lança sa monture vers les loups mais rata largement sa charge. Pour le reste ce fut un replacement défensif notamment du troglodon et du stégadon pendant que les skinks du flanc droit se reportèrent vers les cavaliers squelettes afin de les rediriger.







Le Slaan avisa ensuite le champ de bataille et estima que les emissaires noirs étaient une trop grande épine dans le pieds de ses troupes et lança en pouvoir irrésistible  un étouffement de l'âme  qui détruisit la totalité de l'unité adverse mais provoqua la mort de 8 saurus du fait du reflux magique.
Les tirs furent assez innofensifs, la baliste manquant la machine mortis et seul les caméléons skinks prélevèrent un tribut aux morts vivants: des loups funestes tombèrent sous les fléchettes empoisonnées.



TOUR 4


Pour les Hauts Elfes les choses se passaient toujours aussi mal, et d'un geste Astaroth demanda la retraite au reste de ses troupes. Seul le prince, le mage de la lumière et l'état major des maitres des épées passèrent de l'autre coté et allait venir aider les lustriens. L'opération avait été un fiasco par la seule suffisance du prince haut elfe et le moins qu'il puisse faire dorénavant était donc d'aider au mieux ses alliées avec le peu de renfort qu'il avait amené.

De son coté Gregor Von Carstein ignorait encore comment les gobelins s'en étaient sorti et il assura ses chances au maximum en avançant encore ses troupes au pas de charge. De l'autre coté du champ de bataille les chevaliers squellettes partirent impacter les skinks les pieds dans l'eau.







Algucar Heron lança une puissante danse macabre qui avança les troupes au centre encore plus près des lignes des reptiles humanoïdes. Ce faisant il subit une blessure provoqué par un parchemin de rebond. La pression était déjà intolérable pour les Hommes-Lézards de Carchiaxitlan et Watain lui même menait la charge vers le sceau protecteur.





Ce fut sans doute l'excitation grandissante du roi antique qui causa un retournement innatendu: en voulant jeter une cage enflammé sur l'unité de saurus qui protégeait le Slaan, un irrésisitible pouvoir passa dans l'esprit du sorcier du feu, celui ci tenta d'éviter la cascade dimensionnelle et il y parvint non sans avoir laisser la quasi totalité de ses gardes du corps disparaitre!



Sans surprise les chevaliers squelettes dans la rivière parvinrent à éliminer toute menace adverse mais ne parvenant à se réfréner, ils s'étaient éloigner du centre de la bataille.


Chez les hommes-lézards le temps de l'offensive était venu avec Tchuk le chef sur téradon qui tenta la charge de flanc sur les cavaliers noirs et pour le Sang Ancien Saurus qui montait la garde au sommet du temple: il dévala les escaliers à la rencontre de Watain le roi honni.



Le reste de l'armée continua à se replacer avec une bonne nouvelle en ligne de mire: les hauts elfes commençaient  à arriver sur le champ de bataille: rien de moins qu'un griffon, un sorcier et quelques maitres des épées. Un début encourageant pensa le Slaan, mais il comprit vite que ce serait la seule aide supplémentaire dont il disposerait.







Toutefois il ne fallait pas baisser les bras. le Slaan se concentra sur les vents de magie mais sa convocation ardente fut promptement dissipée, cela laissa l'opportunité au mage elfe de la lumière nouvellement arrivé de blesser légèrement le carosse noir d'un regard de Shem.
Le tir de baliste ne donna toujours rien et encore une fois seuls les camélons touchèrent quelques adversaires.
Au niveau des corps à coprs Tchuck ouvrit un oeuf de Qango qui déversa toute sa rage sur les cavaliers sans toutefois parvenir à en blesser un, et ses attaques ne donnèrent rien de plus alors que les chevaliers bien qui pris de flanc furent plus efficace et le chef skink tomba au combat.
Une meilleure issue allait être donnée pour le combat entre Watain et le Sang Ancien Saurus puisque celui ci renvoya Watain dans les limbes!




TOUR 5
Gregor était furieux après l'antique Roi, qui avait été bien trop imprudent en lançant un sort trop puissant et surtout pour avoir accepté le défi du chef Saurus. Le Vampire se lança lui même sur le Sang Ancien pendant que Elza et ses fossoyeurs accompagnés de la machine mortis s'occupaient du Slaan et que Algucar partait s'occuper de la baliste.Le dernier régiment des squelette tenta la charge sur les skinks qui fuirent afin de laisser l'opportunité aux Kroxigors de recevoir la charge.





Enfin le carosse noir percuta le flanc offert des razordons.

Pour assurer le corps à corps se fut une nouvelle danse macabre qui fut lancé par Algucar Heron.

Et les corps à corps furent plutôt efficaces: le Slaan et ses saurus furent vaincus et prirent la fuite, le Sang Ancien ne fit pas le poids face à un adversaire de l'envergure de Gregor. La baliste fut logiquement détruite et les Krox eux même se trouèrent compltement et prirent la fuite. Les razordons subirent la même sentance face aux carosse noir mais ne subirent que des blessures sans gravité et ne sortirent pas de la table.



En dépit de la destruction provisoire de Watain, les hommes-lézards ne sauraient pas préserver l'intégrité du sceau protecteur, mais ils pouvaient encore faire mal aux troupes de la non-vie.
Le stégadon chargea la machine mortis mais rata complètement sa charge, forçant le troglodon à se jeter sur les zombies pour sauver le vénérable dinosaure. De l'autre coté du champ de bataille Astaroth chargea les chauve-souris vampire pendant que les cavaliers sur sang froid saurus percutèrent le flanc de l'unité de Volantis Haggerhelm.





Le chaman skink qui avait eu la présence d'espit de quitter l'unité de saurus un tour plus tôt utilisa toute sa puissance pour lancer un pouvoir de la Bête: une lance d'ambre se materialisa mais fut promptement dissipée.
Gregor s'occupa très facilement du sceau de Watain, dans une explosion relativement décevante la relique de Lustrie tomba en morceau.



Le troglodon qui avait chargé les zombies pour éviter la prise de flanc au stégadon ne fut finalement pas si utile: aucun zombie ne chuta et le corps à corps fut donc gagné par les cadavres ambulants et même si le troglodon parvint à s'échapper le stégadon fut finalement pris de flanc par les redoutables zombie.



Heureusement que certains combats se passaient mieux: Les cavaliers saurus firent ainsi très mal à l'unité de squelettes de Volantis Haggerhelm pendant que Astaroth pulvérisa les chauves-souris.


TOUR  6
Gregor Von Carstein sentait la douce odeur de la victoire, la disparition de Watain était certes un point noir, mais avec son pouvoir libéré il ne faudrait pas longtemps avant que le Roi Antique revienne à la vie. Grisé par les évènements, le Seigneur Vampire vint à la rencontre du prince elfe, un adversaire à sa mesure pendant que le reste de ses troupes en finissait avec lers dernières poches de résistance adverse. Le carosse noir depuis longtemps étéhéré se rejeta avidemment sur les razordons pendant que les chevaliers noirs empalèrent les skinks qui tentaient de leur barrer le passage.



Pour éviter toute mauvaise surprise, Gregor ordonna à ses sbires de ne pas jouer avec les vents de magie et de finir les combats à l'ancienne.
Les chevaliers squelettes pulvérisèrent les skinks et le carosse noir profita de la suppression des razordons et de la charge irrésistible qui s'ensuivit pour en finir avec les cavaliers saurus. Seul le stégadon tint bon en piétinant quelques zombies au passage.

Pour les hommes-lézards l'affaire était entendue, mais pour Astaroth il y a vait de l'honneur bafoué à rattraper et le prince Haut Elfe chargea dans un baroud d'honneur le seigneur vampire. Le guerrier asur ne regardait plus le champ de bataille: le stégadon qui continuait à pietiner quelques zombies, les skinks caméléon qui abattaient un chevalier squelette ou le mage de la lumière qui brulait vainement quelques zombies. La seule chose que le guerrier regardait c'était son adversaire mort-vivant dans toute sa sombre majesté.



Le combat fut toutefois bref et le griffon s'envola avec le cadavre d'Astaroth. Loin du champ de bataille ou l'échec du général elfe risquait de changer l'histoire du vieux monde.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Avr - 16:44 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kwakdonald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2014
Messages: 132
Localisation: Présentement à l'avant de l'appareil

MessagePosté le: Dim 19 Avr - 20:11 (2015)    Sujet du message: Gobelins de la Nuit & Comtes Vampires VS Hommes-Lézards et Hauts-Elfe (4000 points) Répondre en citant

Super cool le rapport les gars Wink
_________________
Vous rendez la poulette sinon c'est plus vous qui donnez à manger aux lapins !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57 (2017)    Sujet du message: Gobelins de la Nuit & Comtes Vampires VS Hommes-Lézards et Hauts-Elfe (4000 points)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    coupe du vieux monde Index du Forum -> Warhammer Battle -> Rapports de Bataille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com